Les douze Upanisads majeures
EAN13
9782351186503
ISBN
978-2-35118-650-3
Éditeur
Almora
Date de publication
Collection
TEXTES SACRES (1)
Nombre de pages
553
Dimensions
22,2 x 14,3 x 3,8 cm
Poids
632 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les douze Upanisads majeures

De

Almora

Textes Sacres

Offres

Autre version disponible

Le trésor spirituel de l'Inde à travers 12 Upanisads.
Les Upaniṣads (prononcer " Oupanishad ") sont les textes parmi les plus anciens de l'Inde. Le mot signifie littéralement le fait de " s'asseoir près de " : il se réfère à ceux qui se montraient dignes de s'asseoir près d'un maître et d'apprendre de lui la doctrine secrète se référant à la plus haute vérité de nos existences. Les douze Upaniṣads traduites ici comptent parmi les textes spirituels les plus importants non seulement de l'Inde, mais de toute l'humanité, toutes contrées et toutes époques confondues. On les appelle " Upaniṣads majeures ", mais aussi " Upaniṣads anciennes ", parce qu'à partir du VIIIe siècle avant notre ère, elles ont exprimé plus directement ce que les poètes et sages védiques avaient formulé sur un mode symbolique, ou allégorique. C'est dans la Bṛhadāraṇyaka Upaniṣad en particulier que fut pour la première fois formulée l'identité entre ātman (notre propre soi) et Brahman (l'Absolu de l'univers). Ce que nous exposent ces Upaniṣads est bouleversant et proprement stupéfiant pour l'homme qui, toute sa vie durant, a vécu dans la fiction de n'être qu'une mortelle créature séparée du reste de l'univers, plongée dans le mal-être. Tout comme le Bouddha, les Upaniṣads ont clairement identifié l'origine de toute forme de souffrance, de peur et de doute, et elles ont montré la direction pour en voir la lumineuse cessation. Quiconque en saisit le sens, peut alors s'éveiller à une dimension divine en lui. Tout comme Ulysse, l'homme aura retrouvé sa Patrie. En douze textes, nous avons un condensé de la sagesse universelle de l'Inde.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Bouchart d'Orval