La Disparue d'Angel Court
EAN13 : 9782264065032
ISBN :978-2-264-06503-2
Éditeur :10-18
Date Parution :
Collection :Grands détectives (999999)
Nombre de pages :351
Dimensions : 19 x 12 x 3 cm
Poids : 385 g
Langue : français
Langue originale : anglais

La Disparue d'Angel Court

Indisponible Indisponible

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 1 confrère du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

Londres, 1898. Lorsqu'échoit au commandant Thomas Pitt la mission de protéger une jeune Espagnole en visite dans la capitale, il ne comprend pas tout suite en quoi ce travail relève de la Special Branch, organe des services secrets britanniques. Jusqu'à ce qu'elle disparaisse au milieu de la nuit dans le quartier d'Angel Court. Sofia, fondatrice d'une nouvelle religion controversée, prêchait des idéaux que certains diraient blasphématoires, et sa vie avait été menacée. Mais Pitt sent qu'il y a une raison plus profonde et plus dangereuse à son enlèvement ; si c'est bien de cela dont il s'agit. Et alors que les ramifications de son enquête s'étendent jusqu'en Espagne, il sait que le temps est compté et que la sécurité de la Nation pourrait être en jeu.
« Anne Perry est une magicienne. » Yann Plougastel, Le Monde Magazine

Traduit de l'anglais par Florence Bertrand

Édition agrémentée d'une préface de l'auteure, d'une carte et d'une bibliographie présentant les épisodes de la série.

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Meurtre chez Victoria

5 étoiles

Par .

1898, l’Angleterre est dirigée par une Victoria vieillissante et l’ombre de Jack l’Eventreur continue à planer sur Londres. Sofia Delacruz est annoncée dans la capitale anglaise pour une série de conférences. Anglaise devenue Espagnole par son mariage, cette femme vient prêcher la bonne parole. Enfin, une sorte de bonne parole. Elle a fondé une secte. Sa venue fait scandale. Pour certains, Madame Delacruz représente le diable et ses propos tiennent du blasphème.

C’est à la Special Branch, en charge de la sécurité du Royaume et que dirige désormais Thomas Pitt qu’il appartient de la protéger. Le service est inquiet car les menaces dont la conférencière est l’objet, Pitt et ses acolytes les prennent au sérieux d’autant plus que l’Europe est fragilisée par des mouvements anarchistes et que la religion « éveille plus de passion que n’importe quel sujet ».

La première réunion se déroule dans un climat houleux. Le lendemain, Sofia Delacruz et deux de ses adeptes disparaissent. Ont-elles été enlevées ? Sont-elles parties volontairement mais alors pour quelles raisons?

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u