Le cahier rouge des femmes de Napoléon, Les Cahiers rouges
EAN13
9782246823605
ISBN
978-2-246-82360-5
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
LES CAHIERS ROU
Nombre de pages
216
Dimensions
19 x 12 x 1,1 cm
Poids
184 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le cahier rouge des femmes de Napoléon

Les Cahiers rouges

Avec

Grasset

Les Cahiers Rou

Offres

Autre version disponible

Dans le Code civil, créé par Napoléon Bonaparte, les femmes sont, au sein de la famille, inférieures aux hommes. Il n’en allait pas de même dans la vie privée du Premier consul puis Empereur. S’il était entouré par des hommes sur les champs de bataille, Napoléon avait, dans son entourage, beaucoup de femmes  ; certaines d’entre-elles ont eu un pouvoir insoupçonné et considérable. Qui sont-elles  ? Quelle était la nature de leur relation avec Napoléon  ? Quelle était l’étendue de leur influence  ? Dans cette anthologie inédite sont rassemblés des textes, pour la plupart des témoignages de première main, consacrés à ces femmes, certaines connues, d’autres injustement oubliées.
Napoléon relate lui-même sa première fois avec une prostituée du quartier du Palais-Royal  ; la femme de chambre de Joséphine décrit la vie privée de l’Impératrice et de l’Empereur ; Alphonse de Lamartine réhabilite une Marie-Louise détestée du peuple français  ; la duchesse d’Abrantès dessine le portrait de Pauline Bonaparte, sœur de Napoléon, considérée comme la plus belle femme d’Europe  ; le baron Gourgaud revient sur la relation sordide, à Sainte-Hélène, de Napoléon avec la femme d’un de ses généraux  ; Chateaubriand rend compte de sa visite à la délicieuse reine Hortense, après la chute de l’Empire, à Arenberg  ; Larrey, fils du célèbre chirurgien de la Grande armée, fait le récit de sa visite à la mère de l’Empereur à Rome, plus de dix ans après la mort de Napoléon.
Un livre inédit et passionnant, réalisé et préfacé par Arthur Chevallier, auteur de l'essai  Napoléon sans Bonaparte  et de l’anthologie Napoléon raconté par ceux qui l’ont connu.

Les auteurs :  Duchesse d’Abrantès  – Mme d’Avrillion  – Hortense de Beauharnais  – Napoléon Bonaparte  – François-René de Chateaubriand  – Louis Constant  – baron Gourgaud  – Alphonse de Lamartine  – Félix Hippolyte Larrey  – le cardinal Pacca  – Mme Parquin  – Mme de Rémusat  – Stendhal  – Mme Vigée Le Brun  – Stefan Zweig  – et bien d’autres.
S'identifier pour envoyer des commentaires.