Silence métallique

Silence métallique

Sylvain Repos

Dargaud

  • par (Libraire)
    25 mars 2021

    Alexis vous conseille : BD de SF

    Dans un parc d’attraction à l’abandon, d’étranges robots samouraï viennent en aide à un jeune enfant, traqué par une mystérieuse organisation. Voici le premier numéro d’une aventure d’action au cœur d’un décor envoutant.


  • par (Libraire)
    18 février 2021

    Tout simplement excellent

    Du CYBER - CHAMBARA - POST-APOCALYPTIQUE
    quezako ?
    Traduction : des robots, des samouraïs, du génie.


  • par (Libraire)
    13 février 2021

    Dans un futur où la Terre est devenue inhabitable, un robot samouraï tombe sur un père et son enfant pourchassés.

    Aussi affuté qu’un sabre, Yojimbot nous offre dans ce premier tome ce que l’on attend d’elle. Des personnages attachants qu’ils soient humains ou non, des courses poursuites ainsi que des combats entre robots aux rythmes nerveux, le tout avec un visuel très coloré aux traits soignés.

    Une série très animée agréable à lire dans un monde japonais post-apocalyptique où humains et robots se font face.


  • par (Libraire)
    5 février 2021

    xxxxxxxxxx


  • par (Libraire)
    2 février 2021

    Coup de <3

    Énorme coup de cœur, tant pour le dessin, les couleurs, l'ambiance que pour le scénario.
    Dans un Japon post-apocalyptique où ne vivent en surface que des robots devenus obsolètes, l'un d'entre eux, Yojimbot (robot samouraï) tombe sur Hiro, jeune garçon pourchassé par un groupe armé, ainsi que son père.
    Après un combat magnifique de dynamisme, Yojimbot sauve le jeune garçon. S'en suit une scène très touchante pendant laquelle, le robot choisit d'accompagner Hiro et de devenir son garde du corps.
    Dans ce premier tome très aboutit, Sylvain Repos arrive à nous faire ressentir toute une palette d'émotions, au point de nous laisser impatient pour la suite.
    En bonus : un jeu de 6 cartes collectors offert aux trois premiers acheteurs, et un magnifique ex-libris pour les 16 premiers.
    Tatiana