La capitale

La capitale

Menasse, Robert

Verdier

  • par (Libraire)
    15 mai 2019

    Ou la nécessité d'une Europe politique ! Un roman vif, drôle et intelligent.

    Bruxelles. Tout commence par l'arrivée d'un cochon en plein centre-ville et le raté d'un tueur qui se trompe de cible et nous suivons ensuite des personnages autour ou au cœur de la Commission Européenne... Ils sont grecs, autrichiens, britanniques, belges.

    Si ce livre était un film, j'imagine par le ton et l'humour, un cinéaste comme Aki Kaurismäki. Puisse ce roman réveiller notre mémoire sur les fondements de la construction Européenne. Robert Ménasse se montre plus talentueux et meilleur que M. Houellebecq sur ce roman politique qui est une vrai plaisir de lecture ; une perfusion de sérotonine !

    Daniel


  • 14 avril 2019

    Tragi-comédie européenne

    Robert Menasse a choisi Bruxelles, siège de l’Union européenne, comme toile de
    fond de son dernier livre. Pas très séduisant ? Détrompez-vous, l’auteur
    autrichien tisse un roman brillant aux ramifications multiples, intrigues de
    couloirs, enquête policière et chasse au cochon fou. Fonctionnaires
    arrivistes, melting-pot forcé, groupes d’intérêt, laboratoires d’idées et
    retour aux sources de l’institution, il y aurait de quoi se perdre dans les
    méandres de ce microcosme bureaucrate, mais la virtuosité de l’auteur fait de
    ce roman une tragi-comédie très réussie.

    **Les couloirs de l’Europe**

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u